Achetez Swag ici !

CUAET guide pt. 8 : CHERCHER RAPIDEMENT UN EMPLOI

Ce blog contient les messages non édités d'Ukrainiens qui ont déménagé avec succès à Victoria, en Colombie-Britannique, et/ou de leurs hôtes. Contenu publié avec autorisation. Pour la confidentialité, nous les gardons anonymes. Les opinions exprimées dans le blog sont celles de l'auteur et ne sont ni soutenues ni approuvées par les modérateurs de ce site.

Chers nouveaux venus au CUAET, mes compatriotes…

Ce message est en quelque sorte un avertissement, basé sur ma propre expérience au Canada. Je sais que vous êtes soulagé d'échapper aux bombardements, aux obus, aux tirs, aux incendies, à la destruction des infrastructures économiques et de vos maisons, à l'occupation et à toutes les autres horreurs que les envahisseurs ont apportées dans notre paisible patrie. Je sais que vous êtes ravi d'arriver au Canada, une terre qui a une image internationale de prospérité et de bien-être, pour marcher et respirer librement, profiter de la chaleur et du soleil de l'île de Vancouver, découvrir un tout nouveau monde ici.
Donc je suis.
En même temps, nous devons tous garder à l'esprit que le coût de la vie au Canada est de 400 à 500 % du coût de la vie à Kyiv, 2500 XNUMX dollars canadiens par mois, un salaire de rêve pour la plupart des Ukrainiens, est à peine suffisant pour la survie d'une personne seule ici. Certains d'entre nous ont apporté leurs économies ici, mais beaucoup ne l'ont pas fait. Certains d'entre nous parlent très bien l'anglais, mais la plupart ne le font pas. Certains d'entre nous ont une profession en demande, mais la plupart n'en ont pas. Certains d'entre nous sont arrivés seuls ou avec un partenaire ou avec des parents adultes, mais beaucoup ont des personnes à charge à entretenir.

Je suis très très reconnaissant au Canada, à la Colombie-Britannique et aux Canadiens de nous avoir permis de venir ici, de nous avoir soutenus, hébergés, guidés, nous offrant un abri et des ressources pour nous intégrer comme l'assurance maladie, le permis de travail, Work BC et les Services aux immigrants, etc. Nous recevrons également des allocations pour plusieurs semaines ou une aide financière unique.
Quel est mon message pour vous, basé sur mon expérience individuelle jusqu'à présent : CHERCHER UN EMPLOI BIENTÔT !

Le Canada est un pays très cher, aucune épargne ne peut vous soutenir ici assez longtemps, surtout compte tenu de l'inflation continue et importante des prix causée par les problèmes mondiaux liés aux prix du pétrole et du gaz, du charbon, des engrais, du blé et des métaux rares. Les Nations Unies et d'autres économistes experts affirment que ces problèmes ne seront pas résolus dans un avenir prévisible, ils s'aggraveront encore à l'automne et à l'hiver 2022-2023.

Nous ne pouvons pas nous attendre à plus d'aide des gouvernements canadiens et provinciaux que ce qu'ils ont annoncé. Pour s'intégrer et vivre une belle vie au Canada, nous devons obtenir un emploi ici dès que possible. Et le marché de l'emploi rémunérateur qualifié du Canada est très difficile d'accès, nos titres de compétences, notre expérience, nos références, notre statut à l'étranger ont peu de valeur ici, ce qui compte vraiment, ce sont nos compétences et notre expertise que nous pouvons démontrer, et la maîtrise de l'anglais.

Pour ces raisons, soyez proactif, cherchez, soyez réaliste, consultez toutes les opportunités d'emploi que vous rencontrez, inscrivez-vous à WorkBC ici : https://www.workbc.ca/Resources-for/New-to-B-C.aspx à obtenir des conseils et participer à des ateliers, assistez à tous les cours d'anglais gratuits que vous pouvez trouver dans la merveilleuse région de l'île de Vancouver. ICA et notre VIRCS organisations, et d'autres sources. Utilisez le application mobile Duolingo à chaque minute de temps libre, vous devez améliorer votre vocabulaire et votre grammaire.

Frayez-vous un chemin à travers les épines vers les étoiles, faites n'importe quel travail que vous pouvez faire, et plus tôt vous commencerez, mieux ce sera.
Dans mon cas, je parle couramment l'anglais, j'ai une profession très demandée, j'ai vécu et étudié ou travaillé dans d'autres pays occidentaux auparavant, mais trouver un emploi au Canada est une activité qui demande beaucoup de temps et d'efforts, je continue de filmer mon CV pour divers emplois tous les jours, puis avoir des entretiens d'embauche, se faire rejeter, réessayer. Ne perdez jamais l'esprit, vous trouverez votre créneau d'emploi, et même si une tentative sur deux douzaines réussit, c'est exactement ce dont vous aviez besoin, suivez cette voie d'opportunité jusqu'à ce que vous trouviez quelque chose de mieux. Guerre ou pas, les employeurs canadiens désapprouvent les périodes vides dans les CV. Être persévérant et apprendre par essais et erreurs est la seule voie vers le succès, vers l'autonomie et la prospérité au Canada, suivons cette voie tous ensemble, c'est la seule chose que le Canada attend de nous en retour de toute l'aide et du soutien que nous recevons , sans le dire.